toulouse eurosudouest logoDès 2020, le quartier Matabiau deviendra le nouveau lieu clé d’un centre-ville toulousain élargi : nouveau parvis pour la gare SNCF-Matabiau, circulation douce, aménagement du Canal du Midi, Tour Occitanie… Retour sur Toulouse EuroSudOuest (TESO), un projet d’aménagement urbain majeur qui redonnera ses lettres noblesses au quartier Matabiau.

.

> Cet article s’appuie sur  la conférence d’Alain GARES, Directeur Général d’Europolia, S.P.L.A. de Toulouse Métropole lors de la TABLE FCTT Rugby du 27.09.17, organisée par Régis LENORMAND et le Président du club, Francis CAZENEUVE.

.

Toulouse eurosudouest

Image non contractuelle © Les Yeux Carrés

.

Toulouse EuroSudOuest, un projet, deux leviers

Le projet Toulouse EuroSudOuest a pour objectif de donner à la métropole toulousaine les moyens de relever les défis imposés par son indéniable dynamisme, en s’appuyant sur deux leviers indissociables : le développement des transports et l’aménagement urbain.

En termes de transports, l’objectif est de transformer la gare Matabiau en un Pôle d’Echanges Multimodal  d’envergure métropolitaine, répondant à la croissance de l’offre de transports en commun et aux besoins des usagers.

En termes de dynamique urbaine, il assurera les conditions d’une extension du centre-ville et permettra l’amélioration des quartiers existants autour de la gare, en créant de nouveaux logements, bureaux, commerces et équipements publics.

Toulouse EuroSudOuest, un projet, deux leviers : Le projet Toulouse EuroSudOuest a pour objectif de donner à la métropole toulousaine les moyens de relever les défis imposés par son indéniable dynamisme, en s’appuyant sur deux leviers indissociables : le développement des transports et l’aménagement urbain. En termes de transports, l’objectif est de transformer la gare Matabiau en un Pôle d’Echanges Multimodal  d’envergure métropolitaine, répondant à la croissance de l’offre de transports en commun et aux besoins des usagers.   En termes de dynamique urbaine, il assurera les conditions d’une extension du centre-ville et permettra l’amélioration des quartiers existants autour de la gare, en créant de nouveaux logements, bureaux, commerces et équipements publics.   Véritable « projet responsable », Toulouse EuroSudOuest privilégiera des choix d’aménagement qui respectueux des équilibres environnementaux et prendront en compte les défis fixés par la COP 21, en matière de réduction des émissions de gaz à effet de serre.

.

Le Pôle d’Échanges Multimodal de Matabiau

 

Une fréquentation en hausse continue des bénéficiaires de l’offre multimodale :

  • 17 millions de bénéficiaires / an, soit 55 000 / jour en 2010
  • 29,4 millions de bénéficiaires / an, soit 118 000 / jour en 2024
  • 45 millions de bénéficiaires / an, soit 150 000 / jour en 2030

.

Un Pôle d’Échanges Multimodal sur 3 niveaux
Toulouse eurosudouest 5

4 parvis

Toulouse eurosudouest 4

.

Le parvis historique de Matabiau

> Début des travaux : 2018

Rénové, le parvis historique sera prochainement plus aéré, plus végétalisé et verra ses deux voies de circulation ramenées à une seule. Des arbres seront plantés sur le parvis, et les bords du canal seront mis en valeur. La maison éclusière, classée, du boulevard Pierre Sémard (avant la gare routière), pourrait devenir un espace de restauration au bord du canal.

« Le boulevard devant le gare sera plus agréable à tous les points de vue, plus facile à circuler, que cela soit en vélo ou à pied. Le parvis sera élargi, ce qui donnera un espace très clair et une nouvelle vision sur la ville et sur le canal. Le dépose-minute va être déplacé, une autre rangée d’arbres sera plantée et les voitures ne pourront plus traverser le canal devant Matabiau » précise l’urbaniste Joan Busquets.

.

parvis gare matabiau toulouse

parvis gare matabiau toulouse 2

parvis historique gare matabiau toulouse 3

Image non contractuelle ©AREP

parvis historique gare matabiau toulouse 4

Image non contractuelle ©AREP

.

L’aménagement des berges du Canal du Midi

> Livraison : 2017-2019

Classé à l’Unesco depuis 1996, l’œuvre de Pierre-Paul Riquet a largement été mise à mal par un urbanisme galopant et un trafic routier croissant sur ses berges.

Trop lié à l’usage de la voiture, les berges du canal du midi seront repensées depuis le port de l’Embouchure jusqu’au pont des Demoiselles, avec toute une série de mesures qui devront permettre à moyen et long terme de reconquérir les berges, de supprimer certaines voies de circulation et d’aménager de nouveaux espaces publics comme Paris l’a fait il y a quelques années en bord de Seine.

berges du canal du midi

berges du canal du midi 2

berges du canal du midi 3

berges du canal du midi 4

.

La Tour Occitanie

> Livraison prévisionnelle 2022 – (Démarrage du chantier début 2019)

Première opération immobilière du projet Toulouse EuroSudOuest, la Tour Occitanie s’impose comme le bâtiment phare du nouveau visage du quartier Matabiau. Édifiée sur le site dit du « tri postal », à proximité immédiate de la gare SNCF Toulouse – Matabiau cette tour de 150 m de haut et d’une surface totale de 30 000 m², accueillera pas moins de : 

  • 11.000 m² de bureaux
  • 10.000 m² de logements (100 à 200 logements bénéficiant d’une vue imprenable sur la Ville Rose)
  • Un restaurant-bar panoramique aux deux derniers niveaux
  • Un hôtel 4 étoiles Hilton
  • 2.000 m² de commerces
  • 1.500 m²  de locaux SNCF 

toulouse euro sud ouest

Image non contractuelle © Crédit Luxigon  Copyright Studio Libeskind Compagnie de Phalsbourg

tour occitanie toulouse 3

tour occitanie toulouse 5

.

Un chantier coordonné avec les autres projets de la Métropole

La conception de Toulouse EuroSudOuest s’inscrit en étroite corrélation avec d’autres opérations en cours ou à venir à Toulouse :  Parmi elles, l’aménagement de la rue Bayard et des allées Jean-Jaurès. 

 

L’aménagement de la rue Bayard

Depuis septembre 2017, la rue de Bayard qui relie les boulevards et la gare a changé de visage. Dix-neuf mois de travaux ont été nécessaires (janvier 2016 – août 2017) pour reconfigurer cette rue dont les cheminements piétons et cyclistes répondront à ceux du quartier Matabiau. Un aménagement qui s’inscrit dans le cadre du projet Toulouse-Centre et accompagne le projet Toulouse Euro Sud Ouest dans la mutation du quartier Matabiau.

Les aménagements entrepris :

  • Trottoirs agrandis 
  • Végétalisation de la rue
  • Installation d’un nouveau mobilier urbain (éclairage, corbeilles, etc…) 
  • Une nouvelle organisation de stationnement : 14 places de stationnement, 11 espaces moto, 2 stations vélo Toulouse et 30 supports vélos, 5 zones de livraisons.
  • Budget: 8, 577 M€

rue bayard toulouse

Image non contractuelle © BAU

.

Des ramblas sur les allées Jean-Jaurès

> Livraison fin 2019

A l’image de Barcelone, Toulouse disposera prochainement de « ramblas », du nom de ces avenues dotées d‘une grande esplanade centrale entourée de part et d’autre des voies de circulation, sur les allées Jean-Jaurès. Le projet prévoit une promenade centrale 17 mètres de large, légèrement surélevée et agrémentée d’espaces verts et jardins et de zones piétonnes minérales. Une véritable métamorphose pour ces allées dotées jusque-là de 6 voies de circulation et peu propices à la promenade piétonne avec des trottoirs de seulement 4 mètres de large.

Avec près de 50% des allées dédiées aux piétons, contre 1/6 seulement aujourd’hui, l’espace piéton sera totalement revalorisé. L’esplanade centrale dédiée à la promenade ou aux jeux, et les allées sur le côté dédiées à l’activité ou aux terrasses.

 « Cela créé un espace public supplémentaire et donc la possibilité d’y organiser des événements » indique Jean-Luc Moudenc.

Le projet s’étendra du boulevard de Strasbourg au canal du Midi, sur 600 mètres de long et 60 de large, pour un coût de 20 millions d’euros.

ramblas toulouse jean-jaurès

ramblas toulouse jean-jaurès 2

.Image non contractuelle © BAU

.


Sources : http://www.toulouse-eurosudouest.eu/   I   http://www.toulouse.fr/


Lire la suite

[01.06.2017 -LOGEMENTS NEUFS] Après une année 2016 record, les ventes immobilières dans le neuf se maintiennent à des niveaux élevés au sein de l’aire urbaine toulousaine au premier trimestre 2017.

immobiliare-669-1

Résidence neuve Toulouse GUILHEMERY

.

2017, une nouvelle année de faste pour l’immobilier neuf

Le bilan des 3 premiers mois de l’année présenté le 24 mai par la Fédération des promoteurs immobiliers (FPI) Occitanie Toulouse Métropole, laisse augurer une nouvelle année faste pour le marché de l’immobilier neuf.

De janvier à mars 2017, 1 819 logements neufs ont été vendus, soit une hausse de 16% par rapport au premier trimestre 2016.

À Toulouse intra-muros, la hausse du nombre de transactions dans le neuf s’élève à 13% (836 ventes) et à 22% sur le périmètre de Toulouse Métropole (37 communes) avec 1 603 opérations.

.

Des prix stables

 «Le marché toulousain confirme sa dynamique, l’offre se maintient à des niveaux élevés avec un stock important ce qui permet de maintenir une relative stabilité des prix (+0,9% à 3 504 €/m2NDLR)», explique Patrick Saint-Agne, président de la FPI Occitanie Toulouse Métropole.

.

Les investisseurs drainent le marché toulousain

En hausse de 15% dans l’aire urbaine toulousaine, la part des ventes aux investisseurs immobiliers, représente plus de 70% des opérations avec 1 336 lots commercialisés.

.

Une offre qui suit cette tendance

Avec une augmentation de 6%, le nombre de mise en vente suit également cette tendance. 2 450 nouveaux logements neufs ont ainsi été lancés à la commercialisation sur le marché pour une offre disponible de 5 442 lots (+10% par rapport au quatrième trimestre de 2016).

.

Quid des logements neufs à prix maîtrisés ?

«Les ventes de programmes neufs à prix maîtrisés vont par ailleurs monter en puissance avec la mise en marché de logements intégrant les dispositions du PLU modifié de Toulouse Métropole qui sera validé en octobre», poursuit Patrick Saint-Agne. En 2016, 8 344 ventes avaient été enregistrées soit une progression de 24% par rapport à 2015.


Lire la suite

Immobilier neuf –  Comment expliquer l’attrait des acheteurs pour la ville rose ?

Toulouse constitue une valeur très sûre lorsqu’on décide d’investir dans l’immobilier neuf. La Ville Rose jouit en effet d’un statut particulier en France, et pas uniquement en raison des charmes de son quotidien… Pourquoi autant d’acheteurs en immobilier ciblent ils la métropole toulousaine ? Explications.

toulouse immobilier neuf

Toulouse, un formidable dynamisme démographique

Toulouse est la 4ème ville la plus peuplée de France, après Paris, Marseille et Lyon, avec à peu près 440 000 habitants intra-muros et 1 460 952 habitants dans la métropole.

Toulouse dispose d’un formidable dynamisme démographique. La Ville Rose gagne chaque année entre 5 000 et 10 000 habitants (source Insee). Autant de nouveaux habitants à loger.

La population toulousaine est par ailleurs jeune et dynamique (42,5% ont moins de 29 ans). La ville se classe 4ème au rang des pôles universitaire de France avec près de 100 000 étudiants.

Avec une demande locative en constante augmentation, Toulouse rassure les investisseurs soucieux de trouver rapidement un locataire et remplit ainsi une règle d’or de l’investissement : privilégiez les villes qui gagnent des habitants. C’est la garantie de voir des prix augmenter et d’espérer une plus-value à la revente.

.

Toulouse, un dynamisme économique hors du commun

Le deuxième atout de Toulouse est son dynamisme économique. La Ville Rose dégage en effet une attractivité économique hors du commun. Avec un PIB régional de 76 552 millions d’euros, la métropole attire chaque année de plus en plus d’investisseurs grâce à sa renommée de technopole européenne. Toulouse regroupe ainsi de nombreuses industries de pointe dans l’aéronautique, l’informatique et l’aérospatial.

La ville poursuit par ailleurs la densification de son tissu économique avec des pôles comme EuroSudOuest qui accompagnera l’arrivée de la ligne à grande vitesse (LGV) à Matabiau à l’horizon 2024, mais aussi Montaudran Aerospace, le Quai des Savoirs ou encore l’Oncopole. Des pôles d’activité de 1er plan qui attirent de nombreuses entreprises et, dans leur sillage, des salariés. 

.

Outre son dynamisme démographique et économique la Ville Rose dispose de nombreux charmes : ses places emblématiques, les rives de la Garonne, les berges du Canal du Midi, le Capitole, la Basilique Saint-Sernin, ses hôtels particuliers, ses nombreux espaces verts représentant un ensemble de 1 000 hectares, sa durée d’ensoleillement parmi les plus élevées de l’Hexagone, sa vie culturelle intense, ses nombreux clubs sportifs et son activité associative en font une cité vivante, agréable à vivre.

Autant d’atouts qui finissent de séduire les investisseurs, qui l’ont parfaitement compris : un bon investissement est un investissement où on pourrait habiter.


Lire la suite