toulouse eurosudouest logoDès 2020, le quartier Matabiau deviendra le nouveau lieu clé d’un centre-ville toulousain élargi : nouveau parvis pour la gare SNCF-Matabiau, circulation douce, aménagement du Canal du Midi, Tour Occitanie… Retour sur Toulouse EuroSudOuest (TESO), un projet d’aménagement urbain majeur qui redonnera ses lettres noblesses au quartier Matabiau.

.

> Cet article s’appuie sur  la conférence d’Alain GARES, Directeur Général d’Europolia, S.P.L.A. de Toulouse Métropole lors de la TABLE FCTT Rugby du 27.09.17, organisée par Régis LENORMAND et le Président du club, Francis CAZENEUVE.

.

Toulouse eurosudouest

Image non contractuelle © Les Yeux Carrés

.

Toulouse EuroSudOuest, un projet, deux leviers

Le projet Toulouse EuroSudOuest a pour objectif de donner à la métropole toulousaine les moyens de relever les défis imposés par son indéniable dynamisme, en s’appuyant sur deux leviers indissociables : le développement des transports et l’aménagement urbain.

En termes de transports, l’objectif est de transformer la gare Matabiau en un Pôle d’Echanges Multimodal  d’envergure métropolitaine, répondant à la croissance de l’offre de transports en commun et aux besoins des usagers.

En termes de dynamique urbaine, il assurera les conditions d’une extension du centre-ville et permettra l’amélioration des quartiers existants autour de la gare, en créant de nouveaux logements, bureaux, commerces et équipements publics.

Toulouse EuroSudOuest, un projet, deux leviers : Le projet Toulouse EuroSudOuest a pour objectif de donner à la métropole toulousaine les moyens de relever les défis imposés par son indéniable dynamisme, en s’appuyant sur deux leviers indissociables : le développement des transports et l’aménagement urbain. En termes de transports, l’objectif est de transformer la gare Matabiau en un Pôle d’Echanges Multimodal  d’envergure métropolitaine, répondant à la croissance de l’offre de transports en commun et aux besoins des usagers.   En termes de dynamique urbaine, il assurera les conditions d’une extension du centre-ville et permettra l’amélioration des quartiers existants autour de la gare, en créant de nouveaux logements, bureaux, commerces et équipements publics.   Véritable « projet responsable », Toulouse EuroSudOuest privilégiera des choix d’aménagement qui respectueux des équilibres environnementaux et prendront en compte les défis fixés par la COP 21, en matière de réduction des émissions de gaz à effet de serre.

.

Le Pôle d’Échanges Multimodal de Matabiau

 

Une fréquentation en hausse continue des bénéficiaires de l’offre multimodale :

  • 17 millions de bénéficiaires / an, soit 55 000 / jour en 2010
  • 29,4 millions de bénéficiaires / an, soit 118 000 / jour en 2024
  • 45 millions de bénéficiaires / an, soit 150 000 / jour en 2030

.

Un Pôle d’Échanges Multimodal sur 3 niveaux
Toulouse eurosudouest 5

4 parvis

Toulouse eurosudouest 4

.

Le parvis historique de Matabiau

> Début des travaux : 2018

Rénové, le parvis historique sera prochainement plus aéré, plus végétalisé et verra ses deux voies de circulation ramenées à une seule. Des arbres seront plantés sur le parvis, et les bords du canal seront mis en valeur. La maison éclusière, classée, du boulevard Pierre Sémard (avant la gare routière), pourrait devenir un espace de restauration au bord du canal.

« Le boulevard devant le gare sera plus agréable à tous les points de vue, plus facile à circuler, que cela soit en vélo ou à pied. Le parvis sera élargi, ce qui donnera un espace très clair et une nouvelle vision sur la ville et sur le canal. Le dépose-minute va être déplacé, une autre rangée d’arbres sera plantée et les voitures ne pourront plus traverser le canal devant Matabiau » précise l’urbaniste Joan Busquets.

.

parvis gare matabiau toulouse

parvis gare matabiau toulouse 2

parvis historique gare matabiau toulouse 3

Image non contractuelle ©AREP

parvis historique gare matabiau toulouse 4

Image non contractuelle ©AREP

.

L’aménagement des berges du Canal du Midi

> Livraison : 2017-2019

Classé à l’Unesco depuis 1996, l’œuvre de Pierre-Paul Riquet a largement été mise à mal par un urbanisme galopant et un trafic routier croissant sur ses berges.

Trop lié à l’usage de la voiture, les berges du canal du midi seront repensées depuis le port de l’Embouchure jusqu’au pont des Demoiselles, avec toute une série de mesures qui devront permettre à moyen et long terme de reconquérir les berges, de supprimer certaines voies de circulation et d’aménager de nouveaux espaces publics comme Paris l’a fait il y a quelques années en bord de Seine.

berges du canal du midi

berges du canal du midi 2

berges du canal du midi 3

berges du canal du midi 4

.

La Tour Occitanie

> Livraison prévisionnelle 2022 – (Démarrage du chantier début 2019)

Première opération immobilière du projet Toulouse EuroSudOuest, la Tour Occitanie s’impose comme le bâtiment phare du nouveau visage du quartier Matabiau. Édifiée sur le site dit du « tri postal », à proximité immédiate de la gare SNCF Toulouse – Matabiau cette tour de 150 m de haut et d’une surface totale de 30 000 m², accueillera pas moins de : 

  • 11.000 m² de bureaux
  • 10.000 m² de logements (100 à 200 logements bénéficiant d’une vue imprenable sur la Ville Rose)
  • Un restaurant-bar panoramique aux deux derniers niveaux
  • Un hôtel 4 étoiles Hilton
  • 2.000 m² de commerces
  • 1.500 m²  de locaux SNCF 

toulouse euro sud ouest

Image non contractuelle © Crédit Luxigon  Copyright Studio Libeskind Compagnie de Phalsbourg

tour occitanie toulouse 3

tour occitanie toulouse 5

.

Un chantier coordonné avec les autres projets de la Métropole

La conception de Toulouse EuroSudOuest s’inscrit en étroite corrélation avec d’autres opérations en cours ou à venir à Toulouse :  Parmi elles, l’aménagement de la rue Bayard et des allées Jean-Jaurès. 

 

L’aménagement de la rue Bayard

Depuis septembre 2017, la rue de Bayard qui relie les boulevards et la gare a changé de visage. Dix-neuf mois de travaux ont été nécessaires (janvier 2016 – août 2017) pour reconfigurer cette rue dont les cheminements piétons et cyclistes répondront à ceux du quartier Matabiau. Un aménagement qui s’inscrit dans le cadre du projet Toulouse-Centre et accompagne le projet Toulouse Euro Sud Ouest dans la mutation du quartier Matabiau.

Les aménagements entrepris :

  • Trottoirs agrandis 
  • Végétalisation de la rue
  • Installation d’un nouveau mobilier urbain (éclairage, corbeilles, etc…) 
  • Une nouvelle organisation de stationnement : 14 places de stationnement, 11 espaces moto, 2 stations vélo Toulouse et 30 supports vélos, 5 zones de livraisons.
  • Budget: 8, 577 M€

rue bayard toulouse

Image non contractuelle © BAU

.

Des ramblas sur les allées Jean-Jaurès

> Livraison fin 2019

A l’image de Barcelone, Toulouse disposera prochainement de « ramblas », du nom de ces avenues dotées d‘une grande esplanade centrale entourée de part et d’autre des voies de circulation, sur les allées Jean-Jaurès. Le projet prévoit une promenade centrale 17 mètres de large, légèrement surélevée et agrémentée d’espaces verts et jardins et de zones piétonnes minérales. Une véritable métamorphose pour ces allées dotées jusque-là de 6 voies de circulation et peu propices à la promenade piétonne avec des trottoirs de seulement 4 mètres de large.

Avec près de 50% des allées dédiées aux piétons, contre 1/6 seulement aujourd’hui, l’espace piéton sera totalement revalorisé. L’esplanade centrale dédiée à la promenade ou aux jeux, et les allées sur le côté dédiées à l’activité ou aux terrasses.

 « Cela créé un espace public supplémentaire et donc la possibilité d’y organiser des événements » indique Jean-Luc Moudenc.

Le projet s’étendra du boulevard de Strasbourg au canal du Midi, sur 600 mètres de long et 60 de large, pour un coût de 20 millions d’euros.

ramblas toulouse jean-jaurès

ramblas toulouse jean-jaurès 2

.Image non contractuelle © BAU

.


Sources : http://www.toulouse-eurosudouest.eu/   I   http://www.toulouse.fr/


Lire la suite

Jean-Jacques_Bolzan.jpgFacteur économique et social clé, le commerce est un point central de la politique locale de Toulouse. Des grands magasins à l’artisanat local, comment Toulouse parvient-elle à maintenir son attractivité commerciale ? Retour avec Jean-Jacques Bolzan, adjoint au maire chargé de l’artisanat et du commerce sur les actions de soutien à la commercialité mises en place par la municipalité de Toulouse.

.

>> Cet article s’appuie sur  la conférence de Jean-Jacques BOLZAN lors de la TABLE FCTT Rugby organisée par Régis LENORMAND et le Président du club, Francis CAZENEUVE.

.

.

LE SERVICE CENTRALITÉS ET COMMERCE

Acteur majeur du développement de l’attractivité commerciale de Toulouse, le Service Centralités et Commerce de la municipalité dispose de vastes champs d’interventions comprenant :

  • L’observation du commerce et de l’artisanat
  • Le développement d’outils de planification et de régulation (volet commerce du SCOT, volet commerce du PLU, création de chartes et documents d’orientation)
  • La programmation commerciale des projets urbains,
  • Le management du centre-ville et des centralités stratégiques
  • L’animationl’information, la concertation et la mise en place de partenariats.

.

.

« COMMERCES AVENIR », GARANT DE LA DIVERSITÉ COMMERCIALE

Pour une meilleure maîtrise de son attractivité commerciale et le maintien des commerces de proximité, La ville de Toulouse a lancé l’opération « Commerce Avenir » au sein des quartiers du centre-ville en renouvellement urbain tels que Pargaminières-Romiguières, Bayard-Berfort et Arnaud-Bernard.

COMMERCES AVENIR TOULOUSE

Les locaux concernés sont identifiés par le logo « Commerce Avenir » et le slogan « Pour la dynamisation des commerces, la Ville s’engage ».

.

LE PRINCIPE

Quand un commerçant tire le rideau, la mairie a la possibilité de préempter le local commercial (par l’intermédiaire de l’Etablissement public foncier local), de le rénover puis de le proposer à la location via un appel à candidature ouvert auprès de commerçants porteurs d’un projet en phase avec les problématiques de commercialité du quartier. 

QUELS OBJECTIF ?

Développer la qualité et la diversité commerciale en évitant notamment l’apparition répétée d’opérateurs de téléphonie et de banques.

RÉSULTATS 

Au 21 Place Arnaud-Bernard, l’ancien local de la Cave Spirituelle est désormais une enseigne de tatouage.

Toulouse - commerces

.

Le local de l’ancien Barber Shop du 13 rue Arnaud Bernard accueille quant à lui aujourd’hui l’enseigne de vélos « Arnaud Bike ».

commerce toulouse

.

.

 

« CŒUR MARCHAND », LE COMMERCE POUR FEDERER & CRÉER DU LIEN

ZAC des Tibaous, ZAC de Vidhaillan, ZAC Empalot,… Lancés en partenariat avec la collectivité, les « Cœurs Marchands » fleurissent à Toulouse.

Coeur Marchand des tibaous

LE CONCEPT 

L’originalité du concept « Cœur Marchand » réside dans l’implantation de commerces en pieds d’immeubles autour d’une place centrale, point d’ancrage de la vie sociale et économique du quartier, lieu de vie, et de culture.

Plus qu’une simple implantation commerciale, « Cœur Marchand » est un concept innovant et global qui doit permettre de réintroduire et de pérenniser au cœur d’un quartier une activité commerciale de proximité confiée à un opérateur unique. L’implantation des commerces est choisie pour assurer les meilleures complémentarités entre les activités commerciales et favoriser le commerce de proximité.

Outre une bonne maîtrise de la diversité commerciale, le maintien de commerces de proximité et le respect de l’histoire du site, chaque place centrale est appelée à devenir le haut lieu de la culture et de l’animation du quartier : fête de la musique, vides greniers, tournois sportifs, repas de quartier… Autant d’événements garants de la qualité de vie du quartier.

RÉSULTATS

Inaugurée en 2011, la ZAC des Tibaous accueille 3 500 m² de commerces de proximité.

coeur marchand des tibaous toulouse

La ZAC des TIBAOUS à Toulouse

.

ZAC TIBAOUS LA PROGRAMMATION

ZAC des TIBAOUS à Toulouse – La programmation

.

L’éco-quartier de Vidhaillan accueillera à son tour un « cœur marchand » comprenant 3 700 m² de commerces de proximité dont 1 surface alimentaire. 

ZAC VIDAILHAN balma

La ZAC de Vidailhan à Balma

.

ZAC VIDAILHAN LA PROGRAMMATIONLa ZAC de Vidailhan à Balma – La programmation 

.

Les travaux de la ZAC Empalot-Garonne ont quant à eux démarré en mars 2016. La ZAC accueillera 2 800 m² de commerces en pied d’immeuble et 128 logements.

ZAC EMPALOT

La ZAC Empalot « Cœur Garonne » à Toulouse.

.

.

PENSER LA COMMERCIALITÉ DANS SON ENSEMBLE

Dynamiser l’économie d’une ville, créer des emplois, maintenir le lien social, limiter les déplacements, ou encore rééquilibrer l’offre commerciale entre périphérie et centralité sont autant d’objectifs visés par la collectivité.

BRADERIE TOULOUSE 2016

La Grande Braderie de Toulouse 

 

Au-delà de ces actions en faveur de la diversité commerciale et du maintien du commerce de proximité, l’attractivité commerciale d’une ville est sous-tendue par une multitude de facteurs non négligeables tels que :

  • L’accès,
  • Le stationnement,
  • La propreté des rues et le traitement des déchets,
  • L’éclairage public,
  • La qualité des espaces
  • L’animation des rues, etc…

Autant de leviers d’amélioration de la commercialité également actionnés par la municipalité via la mise en place de :

  • Navettes gratuites pour accéder aux rues commerçantes du centre-ville,
  • Le réaménagement des rues commerçantes,
  • La création des tickets « Sympas City» permettant au commerçants d’accorder gratuitement des tickets de parking, de métro, ou encore de bus à leurs clients
  • Et l’animation des rues avec notamment la Grande Braderie de Toulouse qui accueillera pour cette  4ème édition 2016 les étalages de 800 commerçants sur 3 jours, du 02 au 04 septembre.

 

.

FOCUS SUR… LE CENTRE VILLE DE TOULOUSE

Centre-ville Toulouse commerce

Avec 1 600 boutiques sur 19 km de circuit marchand, le centre-ville toulousain est l’un des premiers centres-villes de France. Il comptabilise 21% du chiffre d’affaires de l’aire urbaine de Toulouse pour seulement 8% des m² de l’aire urbaine.

Le centre-ville en quelques chiffres…

  • 3,8 Mds € de potentiel de consommation
  • 1 200 000 m² commerciaux
  • 94% de taux de rétention commerciale

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

.

——-

Pour en savoir plus, consultez : www.toulouse.fr/web/commerce


Lire la suite

Toulouse Aerospace Express, extension de la ligne A, lignes Linéo, Téléphérique Urbain Sud, extension des parkings-relais,…. Les projets en matière de transports en commun ne manquent pas à Toulouse. Retour avec Jean-Michel LATTES, vice-président de Toulouse Métropole en charge des Transports et des Déplacements, 1er adjoint au Maire de Toulouse en charge des Déplacements et président de Tisséo-SMTC, sur ces grands projets qui feront le Toulouse de demain. 

 

>> Cet article s’appuie sur  la conférence de Jean-Michel LATTES lors de la soirée Mêlée du  FCTT Rugby organisée par Régis LENORMAND et le Président du club, Francis CAZENEUVE.

FCTT

Ballon de rugby en bois de hêtre réalisé par Pierre ARMENGAUD, maître compagnon, offert par Francis CAZENEUVE, Président du FCTT à Jean-Michel LATTES. De gauche à droite : Jean-Michel LATTES, Pierre ARMENGAUD, Francis CAZENEUVE, Régis LENORMAND.

.

QUELS SONT LES GRANDS PROJETS DE LA POLITIQUE DE TRANSPORT DE TOULOUSE ?

Avec plus de 15 000 habitants supplémentaires par an, l’agglomération toulousaine dispose de la plus forte croissance démographique de France. Un attrait pour la ville rose qui se traduit par 50 000 mobilités supplémentaires par an. « À ce rythme, l’agglomération se prépare donc à accueillir 500 000 déplacements quotidiens supplémentaires d’ici 10 ans. » précise Jean-Michel LATTES.  

Le plan de mobilité capable d’absorber une grande partie de ces déplacements quotidiens doit être ambitieux. Il s’échelonnera en deux temps, « sur le long terme à l’horizon 2025/2026, et à plus court terme à l’horizon 2020 » souligne le président de Président de Tisséo-SMTC.

.

Le doublement de la capacité de la ligne A

Avec une fréquentation en constante hausse depuis sa création, la première ligne du métro toulousain arrive à saturation. « Résultat : des usagers de plus en plus confrontés à des situations de ‘reste à quai’ aux heures de pointe, c’est-à-dire à la nécessité d’attendre sur le quai le prochain métro faute de pouvoir monter dans les voitures trop bondées », déplore Jean-Michel LATTES avant de rappeler  « Il est essentiel de maintenir l’attractivité du métro toulousain. » 

Un 1er projet d’extension de la ligne A visant à faire passer sa capacité de 250 000 usagers/jour à 400 000 à l’échéance 2019 a donc été lancé.

Transports toulouse

.La ligne A accueille actuellement 2 rames, faute de pourvoir en accueillir 4 pour certaines de ses stations. Ces travaux permettront à toutes les stations de la ligne d’accueillir des rames doubles de 4 voitures.

.

  • Le calendrier 

Le chantier s’étalera sur les 3 étés 2017, 2018 et 2019 à raison de 6 semaines par été durant lesquelles les rames de la ligne A seront à l’arrêt.

.

Les lignes de bus Linéo

Dix lignes de bus Linéo à haut niveau de service seront mises en service d’ici 2020 entre Toulouse et la périphérie. Leurs particularités ? Une fréquence accrue en heure de pointe, une amplitude élargie (de 5h30 à 00h30), des trajets optimisés, des véhicules plus confortables et une info voyageurs en temps réel aux arrêts.

Un projet loin d’être jugé anecdotique par Jean-Michel LATTES : « Les modes de transports dits ‘lourds’ tels que le métro ou le tramway ne sont efficaces qu’à condition d’être irrigués. Loin d’être une solution désuète, le bus constitue une excellente solution de maillage. Pour exemple, l’actuelle ligne 16, qui  sera remodelée pour devenir la future ligne Lineo 1 fin 2016, a historiquement été configurée pour accueillir 16 000 usagers/ jour. Or et preuve de son succès, elle dépasse aujourd’hui les 22 000 usagers / jour».

Transports toulouse

Document Tisséo

.

  • Le calendrier

2 à 3 lignes Lineo seront lancées chaque année à compter de fin 2016 jusqu’à 2020.

.

Le téléphérique urbain Sud

Des projets plus complémentaires visant à déverrouiller certaines parties du territoire seront également lancés. Parmi eux, le projet de Téléphérique Urbain Sud qui reliera l’Oncopole à l’Université Paul Sabatier en passant par le CHU de RANGUEIL en 10 minutes (contre 45 mn en moyenne en transport en commun actuellement).

Transports toulouse

Le téléphérique urbain de Brest, 1er téléphérique urbain français

.

  • Une possible extension future à l’ouest et à l’est

La vocation de ce téléphérique à terme ? s’étendre sur d’autres territoires : « BASSO CAMBO à l’ouest d’un côté (connexion avec la ligne A), et MONTAUDRAN à l’est de l’autre côté (connexion avec la future station du TAE). » précise Jean-Michel LATTES.

Transports toulouse

Document Tisséo

.

  • Le calendrier 

Les travaux débuteront en 2018 ou 2019 pour une durée estimée de 15 à 18 mois et une mise en service à l‘horizon 2020. Quant à l’extension vers MONTAUDRAN et BASSO CAMBO, elle sera envisagée entre 2025 et 2030. 

.

TAE, la 3ème ligne de métro

Dans la même chronologie sera lancée la 3ème ligne de métro, Toulouse Aerospace Express (TAE). « Cette ligne nous permettra d’atteindre à terme un objectif capacitaire de + 200 000 déplacements par jour » se réjouit le Président de Tisséo-SMTC.

.

  • La ligne de l’économie et de l’innovation

Avec une desserte des secteurs économiques de l’aéronautique, de l’espace et de la recherche, « la 3ème ligne impactera près de la moitié de l’emploi (48%) de la grande agglomération toulousaine. » souligne avec fierté Jean-Michel LATTES. Et de constater  « aussi performantes soient-elles, les lignes A et B sont principalement axées sur l’habitat toulousain (Empalot, le Mirail, etc..). Il est aujourd’hui impératif de favoriser la desserte des zones d’emplois de l’agglomération toulousaine dont les accès routiers sont saturés. » 

Transports toulouse

Document Tisséo 

  • Favoriser l’intermodalité

De COLOMIERS à LABEGE, la 3ème ligne sera en connexion avec des gares ferroviaires, la ligne de métro A (Station Marengo-SNCF), la ligne B (Stations La Vache, et François Verdier), le tramway (Jan Maga), les lignes Linéo, le Téléphérique Urbain Sud, et de nombreux parcs-relais. 

.

  • Le calendrier

Les travaux de la ligne TAE débuteront en 2019 pour une mise en service de la ligne en 2024.

.

Et bien d’autres projets…

Pour faciliter l’accès au réseau Tisséo et devant le constat de parkings-relais saturés, un plan d’optimisation et d’extension de la capacité des parcs-relais Tisséo va être mené sur l’agglomération toulousaine.

Une application de co-voiturage Tisséo est par ailleurs mise en place pour favoriser le co-voiturage en liaison avec les réseaux de transport en commun toulousain.

.

.

LA DESSERTE DE LABEGE EN METRO ET LE PLB

À ce sujet, deux choses sont à dissocier selon Jean-Michel Lattes qui souhaite enterrer toute confusion : « Premièrement, la question de la desserte de Labège par le métro et deuxièmement, la question du prolongement de la ligne B (PLB).  Aujourd’hui Toulouse Métropole et le Sicoval s’accordent sur le tracé de la 3ème ligne de métro et l’essentiel est là. » 

Reste ensuite la question d’un morceau de jonction entre la station RAMONVILLE (terminus de la ligne B), le parc technologique du canal et la 3ème ligne au niveau de l’Institut National Polytechnique de Toulouse (INPT). « Le différend [Ndlr. avec le Sicoval] ne porte donc pas sur la desserte de LABEGE par le métro mais sur cette liaison plus faiblement capacitaire. » précise Jean-Michel LATTES.  Avant d’argumenter  « Notre proposition pour ces territoires existe, il s’agit du téléphérique urbain. La capacité d’un téléphérique peut aller jusqu’à 4 000 passagers/heure, or les besoins de cette zone sont actuellement de 18 000 passagers/ jour. Le téléphérique permettrait donc de combler 4 à 5 fois le besoin existant. »

.

Une rencontre prévue avec Alain VIDALIES

Une rencontre avec le secrétaire d’état aux transports, Alain VIDALIES en compagnie de Jean-Luc MOUDENC et en présence de Jacques OBERTI, président du Sicoval, est prévue dans le cadre de la desserte de ces territoires ce 21 avril.

L’objectif de cette réunion est clair pour Jean-Michel LATTES « Notre déplacement [Ndlr. Avec Jean-Luc MOUDENC] consistera à définir ‘quels sont les enjeux majeurs ?’ Ils ne sont pas là selon nous mais bien sur la 3ème ligne qui desservira tous les territoires que LABEGE souhaite voir irrigués. »

.

.

LES MESURES RELATIVES A L’EURO 2016

Toulouse va accueillir 4 rencontres sur la pelouse du Stadium et couvrir leur retransmission ainsi que celle des matches de l’équipe de France (3 à 7 matches selon leur progression dans la compétition).

.

Des cheminements piétons

La ville dispose d’un avantage non négligeable : le stadium est en centre-ville et donc accessible à pied. « Un atout considérable sur lequel nous comptons nous appuyer.  Une série de cheminements piétons seront notamment mis en place du Capitole à la  Fan Zone et de la Fan Zone au Stadium. »

Les allées Jules Guesdes sur lesquelles sera installée la Fan Zone du 10 juin au 10 juillet seront quant à elles fermées à la circulation 4h avant et 4h après les matches.

.

Terminus station Arènes pour le tramway

Le tramway T1 s’arrêtera à la station Arènes 3 heures avant le coup d’envoi de chaque match organisé au Stadium. L’amplitude horaire des métros y compris en nocturne, sera par ailleurs augmentée en particulier les jours de matches. 

.

.

LA CONCLUSION IMMÔNEUF

Consciente des enjeux démographiques, économiques et énergétiques qui l’attendent et pleine de projets ambitieux au service de sa qualité de vie, la ville rose de demain s’écrira en grand.

Des transports moins bondés, de nouvelles lignes, des bassins d’emplois mieux desservis, nul doute que le quotidien des toulousains va considérablement changer d’ici les 10 prochaines années. Toulouse va s’épanouir et son réseau se prolonger et s’enrichir.

Ces projets revaloriseront les biens immobiliers de certains quartiers jusque-là peu desservis. Une excellente nouvelle pour les propriétaires résidents et pour les investisseurs qui verront leur bien prendre de la valeur mais également pour leurs locataires dont le quotidien sera facilité.

.

.

VOUS SOUHAITEZ EN SAVOIR PLUS ?

Votre Nom (obligatoire)

Votre Email (obligatoire)

Votre Téléphone (obligatoire)

Votre Message

captcha
Captcha :

Les informations communiquées sont destinées à l’Agence immobilière éditrice de ce site. Vous bénéficiez d’un droit d’accès, de modification, de rectification et de suppression de vos données personnelles (Loi n°2004-575 du 21 juin 2004 pour la confiance dans l’économie numérique). Pour les exercer, adressez-vous à l’adresse de l’Editeur. 


Lire la suite

Toulouse Centre, Grand Parc Garonne, Toulouse EuroSudOuest, Toulouse Montaudran Aérospace : nombreux sont les projets d’urbanisme à venir pour la ville rose. Retour sur ces 4 grands projets d’urbanisme qui font Toulouse en grand.

.

> > Cet article s’appuie sur  la conférence de Annette LAIGNEAU, Adjointe au maire de Toulouse, Déléguée à l’Urbanisme et vice-présidente de Toulouse Métropole, présentée le 25 Mai 2015  lors de la soirée MELEE du FCTT  Rugby  organisée par Régis LENORMAND et le Président du club, Francis CAZENEUVE.

.

.

Les 7 grandes orientations

  • Développer les liaisons piétonnes et le lien vers la Garonne : Place Saint-Pierre, rue Gambetta
  • Revaloriser les lieux emblématiques : Place Saint-Sernin
  • Accompagner la réalisation de grands équipements : ToulouseEuroSudOuest, Ecole d’économie
  • Achever l’axe historique du cardo romain : Place du Salin et Saint-Sernin
  • Affirmer les continuités cyclables : Quais de la Daurade et Saint-Pierre
  • Embellir les quartiers du XIXeme siècle : Bayard, Belfort
  • Mettre en valeur les ports historiques de la Garonne : Viguerie, Daurade

.

Un périmètre de 635 hectares

Un périmètre qui s’étend du pont Saint-Michel et des allées Jules Guesdes au sud, Jusqu’à la limite du canal du midi au nord et à l’est. A l’ouest il englobe les allées Charles de Fitte et les berges de la Garonne, et couvre ainsi 635 hectares. 

réaménagement toulouse centrePlan de réaménagement de Toulouse centre – Le périmètre. Source : conférence de Annette LAIGNEAU

.

Le phasage

Un objectif de livraison en juillet 2019, en cohérence avec la date de la candidature de Toulouse au patrimoine mondial de l’Unesco. 

 

LE PHASAGE

2014 Définition des réalisations et études
2015 Démarrage des études
Eté 2019 Fin des travaux d’aménagement des espaces publics 

 

Le budget

Un budget global d’environ 60M€, études et travaux (hors opérations sur Garonne).

.

.

1.Toulouse centre : objectif UNESCO

.

Toulouse Métropole a confié à l’architecte-urbaniste Joan Busquets et au paysagiste Michel Desvigne le soin de conduire le plan de rénovation urbaine du centre de Toulouse. Un plan de rénovation visant à mieux partager les espaces publics et à améliorer l’éclairage de la ville sous-tendu par un objectif clair : classer la ville rose au Patrimoine mondial de l’Unesco.

.

Toulouse centre : Les projets à venir

  • La basilique Saint-Sernin

Classé par l’Unesco au Patrimoine mondial de l’Humanité, le site le plus visité de Toulouse, se verra revaloriser avec une priorité : la suppression du parvis de stationnement automobile.  D’autres questions se posent : l’avenir de l’Hôtel du Barry et l’exploitation de l’ancien cloître de la basilique, détruit après la Révolution.

réaménagelent cloitre saint-serninRéaménagement au niveau de l’ancien cloître de Saint-Sernin- Agence BAU-B

.

  • Rues des Lois et Gambetta

A l’image des rues Pargaminières et Romiguières, et tout en conservant un accès aux automobiles, la rue des Lois et la rue Gambetta faciliteront l’accès aux piétons et vélos.

rue des lois et rue gambetta ToulouseRéaménagement de la rue Gambetta. – Agence BAU-B- Joan Busquets

.


Lire la suite

Objectif crédit toulousePRÊT IMMOBILIER : Les taux sont au plus bas et les signaux au vert… Mais est-ce vraiment le moment d’emprunter ? Et quelles sont les particularités du marché immobilier Toulousain ? Alexandra Pouplin et Pierre-Jean Souviron Directeurs associés d’Objectif Crédit, Courtier en prêts immobiliers indépendant, répondent à nos questions.

.

.

Pouvez-vous nous présenter vos parcours respectifs ?

PJS : Toulousain d’origine, j’ai fait une partie de mes études ici. Un BTS en Comptabilité puis l’Ecole de Commerce de Clermont Ferrand. J’ai ensuite rejoint l’équipe commerciale du promoteur Nexity à Paris avant d’intégrer une banque Basque (la Kutxa Banque) implantée depuis peu à Toulouse. Il s’agit d’une banque spécialisée dans les prêts immobiliers et les placements. C’est là bas que j’ai terminé ma formation sur les financements immobiliers !

.

AP : Après un BTS en immobilier, j’ai eu un parcours complet dans des banques spécialisées en financement immobiliers : Crédit Immobilier de France, Crédit Social des fonctionnaires, Volkswagen Finance puis la Kutxa Banque. C’est là que nous nous sommes rencontré.

.

Pouvez-vous nous présenter Objectif Crédit ?

Nous sommes courtiers en prêts immobiliers, c’est à dire intermédiaires entre des personnes, particuliers ou professionnels, ayant un projet immobilier et l’ensemble des banques avec lesquelles nous avons des conventions. Notre volume d’affaires nous permet d’avoir accès à des conditions préférentielles, inférieures à celles que le client pourrait avoir en direct. 

Nous attachons également une importance particulière au suivi et à l’accompagnement de nos clients. Notre mission sera donc d’accompagner nos clients dans leurs projets, de les soulager de toutes les lourdeurs administratives que peuvent représenter un tel investissement, de défendre leurs intérêts auprès des banques afin qu’ils puissent avoir les meilleures conditions par rapport à leur projet et à leur situation. 

Pour nous, chaque dossier est important : il est primordial de trouver la solution la mieux adaptée, les meilleures conditions ou trouver une solution à une problématique particulière. Notre réussite ne passe que par la satisfaction de nos clients. N’oublions pas que nous avons un métier de service et que c’est sur ce point que nous devons nous différencier. Lorsque nous avons créé Objectif Crédit, fin 2009, nous voulions apporter une vision différente du métier : la compétence de tous nos collaborateurs (nous sommes tous des anciens banquiers), le suivi et l’accompagnement de nos clients dans leurs projets. 

Ce modèle de développement axé sur la recommandation de nos propres clients nous a conduit à nous développer en ouvrant une 2ème agence à Saint Cyprien. Cette nouvelle agence est identique à la 1ère que nous avons Place Dupuy. Nous comptons aujourd’hui 9 collaborateurs, tous en CDI, c’est une fierté. 

.

Quelles sont les caractéristiques du marché toulousain ?

Comme pour tous les marchés, c’est la règle de l’offre et la demande qui dicte sa loi. Le marché toulousain est très dynamique grâce à la richesse de son bassin économique porté par Airbus. La ville de Toulouse gagne chaque année 20 000 habitants. Il est donc logique, dans ce contexte, que le marché immobilier toulousain se porte bien par rapport aux moyennes nationales. 

D’un point de vue bancaire, c’est la même chose : la concurrence existe entre les banques pour récupérer des nouveaux clients et des parts de marché. Cette concurrence est saine et tire les taux vers le bas. 

D’un point de vue plus général, les taux sont historiquement bas, personne n’a jamais vu de telles conditions ! C’est le moment d’emprunter ! Les banques prêtent aujourd’hui. Il existe encore des solutions pour les primo accédants n’ayant pas d’apport.

.

Quelles évolutions à venir ?

Concernant les conditions d’emprunt, nous n’avons malheureusement pas de boules de cristal ! En revanche, à court terme, il n’est pas prévu de grands changements. 

Par rapport au développement d’Objectif Crédit, nous avons le sentiment que notre modèle, qui est différent de ce qui se fait sur le marché, mérite d’évoluer. Nous réfléchissons à l’ouverture de nouvelles agences dans le Sud Ouest. Le marché est porteur et la profession en pleine évolution : de plus en plus de prêts se font par l’intermédiaire d’un courtier.

.


Lire la suite

Du tempérament et une âme de challenger, c’est dans le centre toulousain que nous avons rencontré Patrice Valery, Directeur Commercial de Serge Mas Promotion. Retour sur le parcours et la vision de l’immobilier toulousain d’un acteur du marché qui s’en va prochainement vivre son American Dream.

.

.

Vous travaillez depuis 20 ans dans l’immobilier Toulousain, quelle est la particularité de son marché neuf ? 

.

Le marché de l’immobilier neuf toulousain est un marché atypique. Ici, la part des investisseurs représente 70% voire 80% des acquisitions dans le neuf contre une moyenne nationale de 60%.

Toulouse est une des 3 villes les plus jeunes et étudiantes de France : 46,9% de ses habitants ont moins de 29 ans* et elle regroupe pas moins de 120 000 étudiants. Ce qui explique le peu d’achats en résidence principale et un marché locatif très important.

Quant à l’évolution et au dynamisme de cette ville,  Toulouse est actuellement la 4ème plus grande ville de France derrière Paris, Marseille et Lyon.  Mais contrairement à ces villes, elle  n’est économiquement très dynamique que depuis une cinquantaine d’années. Un dynamisme très largement porté par une industrie aéronautique et spatiale de pointe.  

Le potentiel de croissance démographique de la ville est lui aussi impressionnant. Toulouse accueille plus de 6 000 habitants de plus chaque année et son aire urbaine 20 000 habitants. Si bien que de nombreuses études prévoient que la ville deviendrait la 3ème plus grande ville de France d’ici 10 ans.

La conséquence directe ? En partant du principe qu’un logement à Toulouse est en moyenne occupé par 2 habitants, l’arrivée de 20 000 nouveaux habitants par an nécessite la construction d’environ  7  500  logements.

 .

Quel est votre parcours ? 

.

Après l’obtention d’un diplôme en école hôtelière et d’un cap sommelier, j’ai travaillé dans la restauration à l’étranger.
Des voyages plein la tête et notamment aux Etats-Unis, je suis finalement rentré en France avec un objectif : ouvrir mon restaurant. Mais c’est suite à quelques désillusions et surtout hanté par un vieux rêve, celui de l’immobilier, que j’ai intégré Orpi en tant qu’agent commercial en 1994.

Je suis effectivement passionné par la pierre depuis toujours. Vous vous souvenez vous de la publicité Guy Degrenne dans laquelle, alors écolier il dessinait sur ses cahiers des couverts, couteaux et fourchettes ? Remplacez les couverts par des maisons et châteaux et vous aurez un aperçu de mes cahiers d’écoliers !

En 2001, je rejoins Sopra Promotion (depuis rachetée par Kaufman) en tant qu’animateur prescripteurs, puis obtiens un poste de Responsable de secteur chez Serge Mas Promotion en juin 2007. J’ai alors l’opportunité de travailler avec un réseau national de partenaire de CGP et prescripteurs.

.

Quel est votre programme immobilier favori à Toulouse ?

.

« Sur un plan architectural et en termes de qualité de prestations, les Trémières route de Revel. Une résidence aux très belles finitions.

.

Résidence Les Trémières Toulouse

Résidence Les Trémières, TOULOUSE. (Serge Mas Promotion)
.

Sur un plan commercial, Les Muriers de Marestan. Un programme situé sur les allées de Bellefontaine, un quartier auquel personne ne croyait mais on l’a fait ! »  nous avoue-t-il avec fierté.

Son secret ? De l’expertise, la relation de confiance qu’il a su gagner avec ses partenaires notamment CGP et une bonne dose de culot pour réussir là où tout semble impossible. « J’ai fait tous les calculs. Ils confirment l’opinion des spécialistes : notre idée est irréalisable. Il ne me reste plus qu’une chose à faire : la réaliser. » Une citation de Pierre-Georges Latécoère qu’il affectionne particulièrement. 

.

De nombreux professionnels du secteur ont vivement attaqué la Loi Duflot, qu’en pensez-vous ?

.

Toutes lois de défiscalisation sont bonnes. Tant sur un plan économique que social. Elles accordent aux acquéreurs des avantages fiscaux intéressants,  permettent à l’Etat de récupérer une large part de TVA, et à raison de 1.5 à 2 créations par logement, elles sont créatrices d’emploi. Enfin, elles répondent à un réel besoin de construction de logements et comblent la pénurie.  

Quant à la loi Duflot, c’était une bonne loi. Elle n’avait qu’un seul défaut : son nom. Un nom aux connotations sociales qui sonnait mal aux oreilles de nombreux investisseurs.

 .

Et la loi Pinel ?

.

Nous attendons avec impatience son vote. L’engouement des investisseurs autour de cette loi se fait déjà ressentir depuis son annonce.  

Après tout, la pierre est un placement sécurisé et ce type d’avantage fiscal est unique au monde. Il permet à chaque personne imposable de se constituer un patrimoine et de préparer sa retraite avec  l’aide des cotisations de 2 autres acteurs : le locataire et l’Etat. Alors pourquoi ne pas en profiter ? 

 .

Votre nouveau challenge ?

.

L’ouest américain ! Je m’y installe dans très peu de temps pour y tenter une nouvelle aventure. Un nouveau challenge dans mon ancien métier, au sein d’un pays que je connais bien et que j’affectionne beaucoup.

 .

Une conclusion ?

.

L’immobilier neuf toulousain a de beaux jours devant lui !  Les locataires d’aujourd’hui seront les acquéreurs de demain.

 .

 .

Source INSEE 2011


Lire la suite