Enquête : L’évolution des déplacements des Toulousains

déplacements des toulousainsEn voiture, à vélo ou bien en transports en commun  ? Comment évoluent les déplacements des habitants de l’aire toulousaine ?
Se déplacent-ils davantage ? Où vont-ils ? L’enquête «Ménages déplacements» réalisée par Tisséo-SMTC nous dit tout…

 .

.

Une mobilité en baisse

Avec 3.8 déplacements par jour et par personne contre 4.1 en 2004, la mobilité individuelle dans l’agglomération enregistre une légère baisse. Est-ce à dire que les toulousains sont plus casaniers ? Ce phénomène est à vraie dire constatée dans la plupart des grandes métropoles françaises. Jean-Michel Lattes, Vice-président de Toulouse Métropole en charge des Transports et des Déplacements, 1er Adjoint au Maire de Toulouse et Président de Tisséo impute notamment cette baisse à l’utilisation d’internet. Des déplacements qui ont toutefois augmenté de 5 % en 10 ans avec la hausse démographique (+14 % dans l’aire urbaine).

.

déplacements des toulousains

 .

.

La voiture, toujours grande gagnante ?

Les habitants de l’aire Toulousaine se déplacent encore majoritairement en voiture. Mais alors qu’ils représentaient 64 % des déplacements il y a 10 ans, les déplacements en automobile représentent aujourd’hui 60% des déplacements des toulousains. Une baisse corrélée à une forte progression de l’utilisation des transports en commun (13% de part modale contre 9% en 2004).

Densification de l’offre de transports : création d’une 2ème ligne de métro, de lignes de tram, développement des bus, et adoption d’une politique tarifaire très volontariste avec notamment l’abonnement étudiant mensuel le plus bas de France, les déplacements en métro, train, tram ou bus ont ainsi augmentés de 60 % en 10 ans.

Seul endroit où la voiture fait encore de la résistance : la périphérie, où son utilisation reste très élevée.

Le vélo (2 % des déplacements contre 3 % il y a dix ans) et la marche (22 % contre 21 % en 2004) restent quant à eux stables mais la bicyclette est de plus en plus utilisée comme alternative à l’auto ou aux transports en commun, notamment dans  le centre de Toulouse, où la moitié des habitants l’utilise occasionnellement.

Voiture & transports en commun combinés

Les 7 000 places de parking relais, le plus grand nombre en France, expliquent sans doute l’essor du nombre de déplacements combinant voiture et métro ou tram ou bus (13 % des déplacements du réseau Tisséo).

.

Où se déplacent les Toulousains ? 

Leurs déplacements sont majoritairement liés à leurs domiciles (75 %), avec quatre motifs principaux : le travail (16 %), les achats (13 %), l’école ou l’université (12 %) et l’accompagnement (12 %). Loisirs, restauration, soins, visites constituent les 21 % restants. A noter que les déplacements domicile-études ont progressé de 12 % en dix ans. Les déplacements internes à la périphérie sont plus nombreux que ceux internes à Toulouse (44 % contre 36 %), les échanges entre Toulouse et sa périphérie représentant 17 %.

.

.


L’enquête «Ménages déplacements» a été réalisée par Tisséo-SMTC au printemps 2013 sur 179 communes de l’aire urbaine (1,1 million d’habitants) de Toulouse (couvrant le périmètre des transports urbains (PTU) et celui du schéma de cohérence territoriale (Scot) auprès de 13 680 personnes représentant 6 666 ménages. 48 357 déplacements ont été recensés et étudiés. Les entretiens ont été réalisés en face-à-face et permettent de répertorier chacun des déplacements effectués dans la journée, que ce soit à pied, à vélo, en transport en commun, en voiture particulière, deux roues motorisées ou tout autre mode. La dernière étude de ce type avait été réalisée en 2004.

 .

.

Suggestion de lecture  : La nouvelle organisation des transports à Toulouse 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.